Portrait d'Oriane par Solenne Jakovsky
Photo : Solenne Jakovsky.
Oriane écrit.

Docteure en Sciences de l'Information et de la Communication, diplomée du Celsa, spécialisée en sémio des médias, passionnée par les télécoms, elle décortique les enjeux de pouvoirs dans la communication. Le reste du temps, elle fait de la veille et parle au micro d'un podcast.

Recherche

Je m'intéresse à la manière dont les médias informatisés nous permettent de faire société : comment nous jouons avec nos représentations de la technique pour nous positionner en société (mémoire de M2), comment les médias sociaux sont une partie prenante de notre relation au territoire et à l'événement (thèse de doctorat).

« Il y a un présupposé que je ne trouve pas du tout évident mais qu'il faut poser pour comprendre les télécoms : c'est que le lien entre les humains est considéré comme un marché. »

Conférences & autres publications

En sus de ma charge d'enseignement à l'université, dans le cadre de mon travail militant, j'ai donné quelques conférences. J'ai produit, au sein d'un groupe de travail, de l'analyse du marché des télécoms en France et en Europe.

J'ai également participé à plusieurs publications.

Veille et création de contenus

Quand je n'enseigne pas, je lis et j'écris : je développe une petite activité de veille (je suis des thématiques ou des sujets, sur lesquels j'écris des synthèses). dans ce cadre, j'ai lancé une petite newsletter sur abonnement payant, qui s'appelle Au bout du fil, qui rassemble et soutient (y compris financièrement) ma veille sur la régulation des télécoms. Les lectures et mes réflexions en SHS sont partagées dans un podcast, qui s'appelle Le fil d'Oriane.

Comme je suis aussi passionnée par les trains (oui, aussi), j'anime (de façon irrégulière) le site Bonjour Tchoutchou !

Sur le blog

Les derniers billets publiés sur le blog :

» Il est temps de tourner la page le 03/06/2021 (Convictions)

» 2020, wrapped. le 20/12/2020 (Convictions)

Post-its


Les post-its sont des billets de blogs épinglés en page d'accueil. Ils ne respectent pas l'ordre chronologique de publication.

Il est temps de tourner la page
le 03/06/2021 (Convictions)

Je ne pars jamais au bon moment. Je n’ai pas le kaïros –l’art du bon moment, je ne sais pas saisir ça. Je pars de la boite de nuit quand on rallume la salle, moi. Je reste jusqu’au bout. C’est très cohérent avec ma nature têtue –je suis très têtue et très fidèle – je ne m’en vais pas, quitte à fermer la marche..

Mais pourquoi tu fais de la régulation des télécoms ?
le 25/01/2020 (Convictions)

Ça fait cinq ans que je fais ça, et on me pose parfois la question. A quoi ça sert ces heures de travail bénévole pour répondre à des consultations au nom de la Fédération FDN ? Cet article a l'ambition d'expliquer deux choses : pourquoi, selon moi, c'est important de réguler les télécoms, et pourquoi j'ai un espèce de kink obscur pour lire des rapports de l'ARCEP au petit déjeuner..