Haute Résolution, le blog

Ce blog est un espace d'expression personnelle. Prises de positions militantes, réflexions sur l'informatique, les interfaces…

Il est temps de tourner la page

» Convictions — 03 juin 2021

Je ne pars jamais au bon moment. Je n’ai pas le kaïros –l’art du bon moment, je ne sais pas saisir ça. Je pars de la boite de nuit quand on rallume la salle, moi. Je reste jusqu’au bout. C’est très cohérent avec ma nature têtue –je suis très têtue et très fidèle – je ne m’en vais pas, quitte à fermer la marche.

2020, wrapped.

» Convictions — 20 décembre 2020

Ok cette année a été BIEN POURRIE. Bien pourrie comme il faut. Mais entamons quand même cet agréable exercice qui consiste à faire le bilan des choses *positives* marquantes qui sont arrivées cette année.

Attention article ambiance « je donne mon avis alors que je ne suis pas épidémiologiste ». Je vois arriver ce confinement un peu doux, et partagée entre « bordel ça va être long » et « ah ouais mais ça on ne pouvait pas le faire autrement », je me suis dit que tant qu'à y être, dans une situation un peu cheloue, autant réfléchir à comment organiser un confinement adapté, comment le faire bien. Ou dit autrement : qu'est-ce que ça veut dire de réduire les risques de transmission du Covid-19 à l'état des connaissances actuelles ? (maj : 5/12/20)

Quelques leçons de mes années de prévention Sida

» Convictions — 24 août 2020

L'avantage d'être passée à un compte privé --parce que l'anxiété générée par Twitter devenait doucement ingérable, mais la porte n'est pas fermée, dites juste bonjour en DM si on ne se connait pas, je ne mords pas-- c'est que quand un thread intéresse, je suis obligée de le sortir de Twitter, ce qui est une bonne chose. Il en va de ce thread, donc, que j'ai fait pour formuler des choses que j'ai dites à plusieurs endroits, mais de façon un peu plus ramassée. Donc le voilà.

Comme beaucoup de gens que Twitter, vous pensez que je poursuis une thèse en régulation des télécoms. Et je suis désolée de vous décevoir, mais pas du tout. Mais ça m'évoque quelques réflexions de bilan sur ces cinq dernières années.